Développement personnel

Gérer votre temps ou gérer votre énergie ?

Agenda surchargé, courses contre les embouteillages, contre la montre, les obligations ou les contraintes familiales, ménagères, sur le lieu du travail, il n’est pas rare d’entendre les gens se plaindre d’être à bout de nerf…et de manquer de temps…

Que peut-on faire pour s’en sortir ?

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la réponse à cette question a moins à avoir avec le temps qu’avec l’énergie personnelle.

Les travaux scientifiques de deux chercheurs américains Jim Loehr et Tony Schwartz nous apprennent que gérer son énergie est plus important que gérer son temps. Et cette vérité, plusieurs sportifs de haut niveau ou amateurs vous la confirmeront.

Notons avant tout qu’il existe 4 principales sources d’énergie :

– Le Physique
– Le Mentale
– L’Emotionnelle
– Le Spirituelle

Elles impactent notre capacité physique (force, endurance, rapidité, etc.), mentale (réflexion, mémoire, capacité d’écoute et de perception sensorielle, etc.), relationnelle (qualité d’interaction avec les autres, avec notre environnement, avec nous-mêmes) et notre conscience supérieure de nous-mêmes (l’image que nous avons de notre moi supérieur ou de toute connexion à une entité supérieure à nous).

La première réalité à prendre en compte est que bien souvent, la difficulté qu’on éprouve dans un domaine avec un type d’énergie s’explique par un déficit dans un autre.

Par exemple, la difficulté à se concentrer, à se rappeler une certaine chose, à trouver une inspiration est bien souvent lié à un déficit de gestion au niveau physique (manque de sommeil, l’alimentation, l’exercice physique, la posture, etc.). Vous constaterez, si vous y prêtez suffisamment attention, que la posture debout peut se révéler plus efficace que la posture assise pour créer, négocier, vendre… Raison pour laquelle dans les start-up de la Sillicon Valley, vous verrez des espaces aménagés pour des réunions et de la production, debout…

La deuxième réalité à prendre en compte est l’alternance nécessaire en la dépense d’énergie et la recharge d’énergie. La vie est faite de cette alternance, de cette oscillation qui détermine différents rythmes : nuit, jour, saison pluvieuse, saison sèche, inspirer, expirer, dépenser, recharger. Recharger, ça ne veut pas toujours dire se reposer. Quand vous sortez par exemple d’une réunion énergétivore, faire un petit footing, un exercice de relaxation ou écouter un air que vous aimez particulièrement et qui vous fait vous sentir bien sont autant de possibilités à explorer. Le but étant de changer de registre et de se régénérer. Par exemple, avec un footing, vous dépenserez de l’énergie physique, mais vous rechargerez l’énergie mentale et l’émotionnelle… Il faut donc faire les choses, une à la fois, les faire à fond, mais cependant, il faut absolument éviter l’épuisement. L’épuisement vient du trop faire, trop longtemps la même chose… Nous vous conseillons donc d’adopter une attitude de sprint intense dans tout ce que vous faites mais dans des domaines différents et régulièrement variés plutôt que de les gérer avec une attitude de marathon…

Vous pensez probablement, mais comment acquérir la discipline nécessaire pour toujours faire à fond tout ce qu’on a à faire ?

Notre conseil ultime pour bien gérer son énergie c’est d’avoir des rituels. Les rituels, c’est faire toujours à la même heure, et toujours avec la même intensité voulue, la même chose. Dans la tradition japonaise, se pratique ce qu’ils appellent le Kaizen qui signifie amélioration continue… mais pas de n’importe quelle façon…à petits pas. Hérité de l’art de vivre des samouraïs, le Kaïzen préconise d’identifier son axe de progression, l’acte ou l’enchaînement d’actes qui s’y rattache et de répéter chaque jour à la même heure cet acte ou cet enchaînement d’actes. Si vous pouvez le répéter une minute tous les jours, jusqu’à ce que cela devienne facile à faire pour vous ou que vous atteigniez votre progression, vous pouvez augmenter progressivement le temps que vous y consacrer. C’est cela les rituels. Ayez une existence organisée autour de rituels que vous avez définis autour des objectifs que vous vous êtes fixés. Ces personnes talentueuses, ces grands champions qui récoltent médaille sur médaille, accomplissent des performances énormes, n’ont pas plus de volonté que vous ou la plupart des gens. Ils ont juste des rituels auxquels ils se soumettent. Telle heure, je me lève, je mets mes chaussures de telle manière, je cours tel nombre de minutes, je déjeune à telle heure, je m’endors à telle heure… Ça marche aussi bien dans le domaine du sport que des affaires ou de la vie tout court.

Les rituels permettent à l’individu de faire beaucoup plus de choses en se fatiguant beaucoup moins.

La gestion de l’énergie personnelle, c’est prendre en considération les 4 différentes sources d’énergie, c’est considérer que le déficit dans l’un peut enclencher des difficultés dans l’autre, c’est garder à l’esprit l’alternance nécessaire et la varier et adopter des rituels gagnants.

Besoin d’en savoir plus, inscrivez-vous à nos ateliers de formation
– GTD ou la gestion efficace des tâches avec des outils pratiques et modernes
– Gestion du temps et de l’énergie personnelle
– Réussite : la fixation et l’atteinte des objectifs personnels.

By Synsores,

Andragogue

Project Manager, D&Partners sas

fr_FR